CHATS EN SOINS

(Mise à jour le 3 juin 2013)

 

CHAT ATTEINT D'UNE LÉSION DES GRIFFES

(Photos publiées avec l'aimable autorisation de sa propriétaire)

 

 

MIMI CHAT ATTEINT D'UN CANCER DE L'ORELLE

(Photos publiées avec l'aimable autorisation de sa propriétaire)

 

Après l'intervention chirurgicale :

 

 

CHAT ATTEINT D'UN CANCER DE LA TRUFFE

(Photos publiées avec l'aimable autorisation de sa propriétaire)

 

 

VIRTAGO ATTEINT D'UN CANCER DE LA TRUFFE

 

Virtago Atteint d'un cancer de la truffe

Chat trouvé errant âgé d'environ 2 ans. C'est un chat qui a vécu 10 ans sans problème de santé (vacciné, vermifugé, stérilisé). Dans sa 11 ième année, il a développé une petite plaie au niveau du nez qui avait du mal à cicatriser et devenait érosive malgré différents traitements locaux. Il a alors été décidé de faire une biopsie afin d'établir un diagnostic précis. Il s'est avéré que cette léson était un carcinome épidermoïde (cancer).

On a tenté une intervention visant a enlevé une partie de la tumeur et j'ai appliqué un antimitotique local (carboplatine). On a pu ralentir l'évolution de la tumeur mais au bout de 2 années, j'ai du envisager son euthanasie, la tumeur ayant atteint les yeux.

 

CÉDILLE

 

Je me suis aperçue que Cédille buvait plus souvent et en observant ses urines, j'ai détecté la présence de sang. Le vétérinaire privilégie une cystite car elle ne présente pas d'autres symptômes. Les affections urinaires sont fréquentes chez le chat. Voir le syndrome urologique félin (cliquez)

Le vétérinaire lui a fait une injection d'un diurétique et je poursuis le traitement par la prise d'un antibiotique pendant 10 jours et d'un médicament qui acidifie les urines et évite la formation de cristaux. Elle ne devra s'alimenter qu'avec des croquettes spécifiques à teneur réduite en magnésium et phosphore. (car ceux-ci favorisent la formation de calculs dans la vessie).

Calculs de la vessie

 

FUJI

 

Ce chat du refuge est arrivé en fin de journée avec un oeil fermé. Après examen de son oeil, il se trouve qu'un épillet transperçait sa 3ième paupière. J'ai pu lui retirer délicatement et après application d'un collyre désinfectant et cicatrisant, je l'ai emmené en consultation vétérinaire pour m'assurer qu'il ne présentait pas de lésion de la cornée.

 

L'épillet retiré de sa paupière

L'épillet voir la santé du chat (cliquez)

MÉLINE

Les résultats de l'école vétérinaire de Lyon indique que la tumeur est pour l'instant non envahissante. Le pronostic est favorable. Je continue le traitement d'immunosuppresseur pour sa dermatite atopique (coûteux, 2 euros environ le comprimé mais efficace !)

Consultation le 9 février 2011 pour un nodule situé à la cuisse droite :

Le diagnostic posé par le vétérinaire est un mastocytome, c'est une tumeur qui peut être bénigne ou maligne et se retrouve chez les chats âgés (10 à 11 ans) et dans la majorité des cas, la tumeur est bénigne. Le vétérinaire propose d'attendre l'évolution, si la tumeur grossie, la chirurgie sera envisagée.

Consultation le 15 mars 2011 pour le suivi du nodule situé à la cuisse droite :

Après un raclage au scalpel de la lésion et analyse, le diagnostic de mastocytome (tumeur cutanée) est confirmé. La lésion est de grade I et le vétérinaire décide d'une exérèse (chirurgie) large (3 cm de tous côtés) de la tumeur.

 

L'intervention chirurgicale du 16 mars 2011 :

L'intervention s'est bien déroulée, profitant de l'anesthésie générale, un détartrage a été effectué par la même occasion. Les points seront retirés dans 12 jours. Méline doit porter une collerette pour ne pas arracher ses points.

La tumeur va être analysée par l'école vétérinaire de Lyon pour s'assurer que la tumeur est bénigne et non envahissante.

 

 

Le 16 mars 2011 après l'ablation de son nodule Le 24 mars 2011 après retrait du pansement, les ponts sont bien visibles

 

Points de suture enlevés le 31 mars 2011

 

 

HISTORIQUE DES PATHOLOGIES ET SOINS ASSOCIES

 

MÉLINE

 

Méline a développé une DAPP (allergie à la salive de puces) en 2007, pendant de longs mois plusieurs traitements lui ont été administrés, sans succès. En septembre 2009,je l'ai donc emmenée consulter le Professeur PIN spécialiste en dermatologie à l'ENVL. Le Professeur Pin, après des prélèvements,a diagnostiqué une dermatite à Malassezias et prescrit un traitement.

 

29 septembre 2009 5 octobre 2009
13 octobre 2009 20 octobre 2009

Voici le suivi de ses soins :

Diagnostic DAPP (dermatite allergique aux piqûres de puces) compliquée d'une pyodermite et dermatite à Malassezia (dermatose séborrhéique, prurigineuse et non contagieuse due à la multiplication et à l'action pathogène d'une levure saprophyte du conduit auditif externe, de la peau et des muqueuses.

Consultation du 30 septembre 2009:
Therios ®60 mg 1 matin et soir 3 semaines,
Ketofungol® 200mg : ¼ de comp 1 fois par jour pendant 3 semaines

Tiquanis® habitat,Advantage® pipettes


Suivi consultation Dr PIN du 21 octobre 2009 :

Poursuite Ketofungol®: ¼ de comp 1 fois par jour pendant 3 semaines

Imaveral® solution diluée en application locale 2 fois par semaine

Convenia® en injectable,Tiquanis®, Advantage®

Suivi consultation Dr PIN du 18 novembre 2009:

Plus de malassezias, mais présence de bactéries
Poursuite Imaveral®
Injection de Convenia® tous les 15 jours

A l'issu d'un nouveau mois de traitement si les symptômes diminuent poursuite avec le même traitement à la plus petite dose possible. Si les symptômes s'aggravent : possibilité d'allergie alimentaire ou de DAP : dermatite atopique, 2 traitements possibles :
-Corticoïdes : peu coûteux mais avec effets indésirables
-Ciclosporine : immunosuppresseur Atopica®, coûteux environ 60 euros par mois mais pas d'effets secondaires.

Consultation du 4 décembre 2009 :
Injection de Convenia®
Aggravation des lésions depuis 1 semaine environ
Donc début alimentation avec Purina HA® croquettes exclusivement

Consultation du 16 décembre 09:
Constatation de l'aggravation, présence de Malassezias, reprise Ketofungol®¼ par jour jusqu'au 20 janvier 2010, Cortancyl®½ 2 fois par jour 1 semaine, lotion Douxo®(chlorhexidine) 2 fois par semaine
Injection de Convenia ®(0,35 ml)

Appel école veto le 18 décembre 2009 à 10 h 00 car beaucoup de lésions de grattage (effet déjà constaté lors de prise de Cortancyl® Prednisone) Méline mange ses grains de litière minérale !! (Sépiolite), changement utilisation de litière végétale (granulés de bois).
Arrêt Cortancyl® + application locale Imavéral®lundi et vendredi
Douxo® mercredi et dimanche
Nouvelles croquettes hypoallergénique Royal Canin®
Sachets Royal Canin Sensitivity Control®

Consultation Dr Debarnot du 22 décembre 2009:
Je lui demande une prescription de Megasolone 5® (Prednisolone) déjà pris et bien supporté. ¼ comp matin et soir 5 jours puis ½ comp 1 jour sur 2 pendant 5 jours. Aggravation vers le 30 décembre.
Le 2 janvier 2010, arrêt Ketofungol®car vomissements, poursuite Imaveral® 2 fois par semaine, Douxo®3 fois par semaine.
Application Advantage®

Consultation du 20 janvier 2010 école vétérinaire de Lyon:
Plus de malassezias, présence bactéries,
Traitement Rilexine 75® :1 com matin et soir
Megasolone 5® : ½ comp 1 jour sur 2
En local Imaveral® , Douxo®, Ermidra® en alternance

Compte rendu de la dernière consultation du 24 février 2010 à l'école vétérinaire de Lyon avec le Docteur PIN spécialiste en dermatologie
Méline ne présente plus de malassezias, présence de plaques éosinophiliques. Le Docteur PIN décide d'arrêter les traitements précédents et d'essayer un immunosuppresseur sélectif pour chien (Ciclosporine) dosé à 25mg à raison d'une gélule par jour pendant 1 mois. Voici le résultat qui est spectaculaire au bout d'une semaine de traitement ! Disparition des lésions (on voit bien à la base de la queue les poils qui repoussent) , et Méline ne se gratte plus .

Compte rendu de la consultation du 20 avril 2010 à l'école vétérinaire de Lyon :

Confirmation de l'amélioration spectaculaire de Méline, plus de lésions, plus de grattage, le poil a repoussé doux et brillant. Poursuite de la Ciclosporine pendant un mois à raison de 1 comprimé par jour et ensuite diminuer la dose à 1 comprimé tous les 2 jours.

Depuis le 5 mai 2010 : 1 comprimé d'Atopica® tous les 2 jours.

Compte rendu de la consultation du 29 septembre 2010 à l'école vétérinaire de Lyon :

On peut considérer aujourd'hui que Méline est totalement guérie, elle ne présente plus aucune lésion et ne se gratte plus . Elle a pris du poids et retrouvé son poids initial.

Plusieurs photos sont prises afin de comparer avant/après. On continue le traitement de Ciclosporine mais on diminue encore la dose à raison d'un comprimé 2 fois par semaine pendant 3 mois et après si aucune rechute n'est constatée on diminuera encore la dose.

 

 

TOPAZE

Topaze

Adopté à la SPA en le 11 octobre 2004, il est né en 1999. Cet infortuné attendait dans une cage depuis de longs mois une famille d’adoption. Son parcours a été douloureux : un abandon au bord de l’autoroute où il a été percuté par une voiture. Blessé, il avait trouvé refuge dans un buisson et là des enfants lui lançaient des pierres…C’est à ce moment là que des passants, ont alerté la SPA.

Son état a nécessité une longue hospitalisation et beaucoup de soins. Ensuite il a eu des difficultés à être adopté à cause des séquelles de son accident (une paralysie au niveau des hanches).

Historique de ses pathologies

En décembre 2007 Topaze a eu une petite lésion à l'œil. Traitée au départ comme une griffure de la cornée, la paupière a été cousue sous anesthésie générale pour soulager la douleur et permettre la cicatrisation.

Au bout de 15 jours une fois les points retirés, nous constatons que la lésion s'est aggravée et que l'autre oeil commence à être atteint .

Une consultation chez un spécialiste en ophtalmologie s'impose. J'ai donc consulté le Docteur Jongh, spécialisé en ophtalmologie et chargé de cours à l'école vétérinaire de Lyon. Ce vétérinaire a diagnostiqué un herpès viral ophtalmique. Topaze a du être à nouveau hospitalisé pendant 15 jours, à son retour je lui ai appliqué des collyres et de la pommade ophtalmique pendant plusieurs semaines. A l'issu du traitement,Il était totalement guéri de cet herpès.

Après guérison de l'herpès en 2008 Atteint d'herpès en 2007

En 2009 Topaze âgé de 10 ans commence vraiment à avoir des signes de vieillissement, il se déplace plus difficilement, souffre d'arthrose, boit beaucoup, maigrit et vomit de temps en temps malgré une alimentation avec des croquettes pour sensibilité digestive.

En 2009, prise de sang complète et détartrage sous anesthésie générale.

En mai 2010, Topaze a souffert de diarrhée chronique avec présence de sang non digéré. Les causes, très nombreuses sont souvent difficiles à déterminer et nécessitent un grand nombre d'examens. Le vétérinaire privilégie une MICI (maladie inflammatoire chronique intestinale). Les symptômes sont : polyurie, polydipsie,diarrhée chronique avec présence de sang frais, amaigrissement et dans son cas un appétit vorace probablement en réponse à la malabsorption de nutriments.

Son poids a chuté à 2,5 kgs.

Le traitement a reposé sur l'association d'un régime alimentaire, la prescription d'antibiotiques et de cortisone.

Date Poids Traitements
18 septembre 2010 2,500 kgs

Dépo médrol® Duphamox® Dexadreson®

Flagyl® solution 2ml par jour

22 septembre 2010 2,800 kgs Flagyl® comprimé 1/4 de comp par jour
6 octobre 2010 3,100 kgs  
20 octobre 2010 3,100 kgs Cortancyl® 1/2 par jour jusqu'au24 octobre 2010

Le traitement à base de cortisone a amélioré transitoirement son état, les diarrhées se sont estompées.

A partir du 18 octobre reprise de diarrhées importantes, traitement avec de la cortisone à raison d'1mg/kg/jour, donc 1/2 comp de 5mg par jour.

Septembre 2010 Septembre 2010

Il ne pouvait plus se toiletter, n'allait plus dans son bac à litière pour faire ses besoins,j'ai du le laver et le brosser quotidiennement , lui couper ses griffes.

En janvier 2011, j'ai du envisager son euthanasie, car son état se dégradait, il perdait l'équilibre, chutait, et ne pouvait plus s'alimenter.

 

CALISSON

Un jour de juin 2008, j’ai trouvé étendu devant ma porte ce beau chat blanc très amaigri et malade. Il était presque inconscient, il s’est laissé porter et j’ai pu l'emmener chez le vétérinaire en urgence.

Sentant que ces forces déclinaient, il avait réussi à se traîner jusqu’à ma porte, il était atteint d'une grave infection virale et porteur du virus de la Fiv et FeLV. Il a donc vécu en isolement à l'écart des autres chats. Petit à petit et après plusieurs traitements, il s’est rétabli.
Il a profité de sa nouvelle vie de chat d’intérieur appréciant surtout le confort du canapé et la chaleur du radiateur. C’était un chat très doux et affectueux.

En décembre 2008, une maladie ulcéreuse des gencives s'est déclarée consécutive à l'évolution de la Fiv et FeLV,cela le gênait pour s’alimenter et le faisait souffrir. Il a donc été mis en place un suivi thérapeutique avec antibiotiques et anti inflammatoires en continu afin d'éviter les surinfections et soulager ses douleurs.

Le pronostic vital était engagé...On ne lui prédisait que quelques mois de vie, il a vécu 2 ans après que la maladie se soit déclarée ( il est décédé en avril 2010).

Voici l'historique de ses traitements :

DATE PRODUIT DURÉE D'ACTION POIDS DE L'ANIMAL
13 décembre 2008 Canitédarol® + Clamoxyl® 42 jours 6,3 kgs
24 janvier 2009 Dépo médrol® + Clamoxyl La® 28 jours
23 février 2009 Dépo médrol® + Clamoxyl La® 35 jours
31 mars 2009 Dépo médrol® + Clamoxyl La®+Duphamox®+Dexadreson® 39 jours
09 mai 2009 Canitedarol®+ Duphamox® 35 jours
13 juin 2009 Canitedarol® + Duphamox® 44 jours
29 juillet 2009 Canitedarol® + Duphamox® + Dexadreson® 31 jourd 6,2 kgs
29 août 2009 Canitedarol® + Duphamox® + Dexadreson® 15 jours
16 septembre 2009 Convenia® + Canitedarol® 21 jours 6,5 kgs
08 octobre 2009 Dépo médrol® + Duphamox® + Dexadreson® 23 jours 6,4 kgs
31 octobre 2009 Dépo médrol® + Duphamox® + Dexadreson® 20 jours
20 novembre 2009 Dexamedium® + Duphapen® + Canitedaro®l 6 jours
26 novembre 2009 Convénia® + Dépo médrol® 21 jours
17 décembre 2009 Dépo médrol® + Duphamox® + Dexadreson® 15 jours 6,3 kgs
31 décembre 2009 Dépo médrol 0,5® +Convénia 0,5® + Dexadreson 0,5® 12 jours
12 janvier 2010 Dépo médrol® + Noroclav® + Dexadreson® 18 jours
30 janvier 2010 Dépo médrol® + Noroclav® + Dexadreson® 17 jours 6,1 kgs
16 février 2010 Dépo médrol® + Noroclav® + Dexadreson® 17 jours 6 kgs
26 février 2010 Dépo médrol® + Noroclav® + Dexadreson® 25 jours 5,9 kgs
23 mars 2010 Dépo médrol® + Noroclav® + Dexadreson® décès le 19 avril 2010


 

-Retour-

 

 

Accueil : Chats en soins
Copyright. Toute reproduction même partielle est interdite

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash