L'ALIMENTATION DU CHAT

 

 

"Que ton aliment soit ton premier médicament" (Hippocrate)

Comment bien nourrir votre chat ?

Les aliments bio: Ils sont plus nutritifs et plus goûteux car les pesticides font perdre aux aliments vitamines et antioxydants

Le libre-service pour chat: Le chat a besoin de se nourrir plusieurs fois par jour, environ une dizaine de petits repas. Une distribution en libre service est donc adaptée sauf pour les chats trop gourmands.

L'herbe à chats: Elle est nécessaire à la digestion du chat et sert à régurgiter les touffes de poils qu'il avale en faisant sa toilette. pour le schats en appartement , une barquette d'herbe à chat fera l'affaire.

Les aliments nocifs: Les viandes trop nerveuses et grasses, le foie, les féculents et les farineux, le lait.

Le chocolat est interdit car toxique chez le chat.

Le régime BARF: Biologically appropriate raw food, signifie "nourriture crue biologiquement conforme". Ce régime prône l'alimentation ancestrale des carnivores: un mélange de viande, d'abats, d'os crus, accompagné de fruits et compléments comme les algues etles yaourts. Un carnivore possède un tube digestif court avec une capacité enzymatique puissante et peut très bien digérer la viande crue et bénéficier ainsi de toute sa valeur nutritive.

LES ALLERGIES ALIMENTAIRES

A tout moment de sa vie, un chat peut avoir des allergies alimentaires, qui peuvent entraîner diarrhées et vomissements. Certaines intolérances directes peuvent être décelées assez tôt, au moyen d'une analyse de sang, mais le plus souvent le traitement ne peut commencer qu’une fois que les symptômes sont apparus et ont pu être interprétés.
Habituellement les allergènes responsables sont presque toujours les protéines.

Les allergies alimentaires sont causées par une hypersensibilité à certains éléments présents dans l'alimentation.

Symptômes : Lorsque le chat mange un aliment auquel il est intolérant apparaissent

Des démangeaisons de la peau qui entraînent le chat à se gratter
Des infections récurrentes des oreilles
La perte de poils
Des zones corporelles chaudes
Des lésions cutanées
Des vomissements
De la diarrhée

Que faire ? : Le seul moyen d'identifier une allergie alimentaire est d'utiliser un régime d'éviction.

On peut aussi faire des tests allergiques : A quoi réagit votre chat ?
La méthode la plus efficace pour vérifier la présence d'une allergie chez le chat est de trouver l’allergène coupable. Certains aliments sont alors retirés du régime alimentaire puis réintroduits afin de voir quels sont leurs effets sur les symptômes.

Étant donné que la plupart des aliments pour chat sont à base de poisson, de boeuf, de poulet, de produits laitiers, de maïs et de blé, il s’agit de donner à votre chat des aliments qu'il n'a pas encore mangés, comme de l'agneau ou du lapin, avec du riz ou des pommes de terre. Vous ne devez donner que cette nouvelle nourriture à votre chat pendant toute la durée de l'essai, au moins 12 semaines. Celui-ci devra être mené sous la supervision de votre vétérinaire.


Une fois la période de 12 semaines écoulée, réintroduisez, chaque semaine, l'un des aliments de l'ancien régime alimentaire de votre chat (poisson, poulet, blé, etc...), afin de voir comment il réagit à chacun d'entre eux. Si les symptômes se manifestent lors de l'introduction de l'un de ces aliments, vous aurez peut-être trouvé le coupable.
Lorsque l'aliment suspect aura été identifié, votre vétérinaire vous conseillera d'arrêter de le lui donner, et de le réintroduire encore une fois plus tard. En effet les chats réagissent souvent à un nouvel aliment, indépendamment de tout problème d’intolérance. Une nouvelle mise en contact pourra n’avoir aucun effet.

Une fois atteint, le chat souffrir généralement toute sa vie de cette allergie.

L'ALIMENTATION DU CHAT D'INTÉRIEUR

Le chat d'intérieur qui est contraint à la sédentarité, a des besoins différents d'un chat qui a accès à l'extérieur. Ses besoins alimentaires diminuent et le risque de surpoids est important.

Les aliments spécifiques pour chats d'intérieur ont une teneur réduite en calories et restent équilibrés sur le plan nutritionnel.

Les chats d'intérieur se toilettent davantage d'où un risque de formation de boules de poils accru.

Le mue est aussi continuelle chez les chats d'intérieur ce qui augmente la formation, de boules de poils.

les fabricants ont également étudié la formulation pour minimiser l'odeur des fèces et donc de la litière.

LES FRIANDISES POUR CHATS, BONNES POUR LES DENTS ?

Les chats n'échappent pas aux problèmes dentaires et à l'embonpoint.

La règle d'or est avec parcimonie et avec des produits adaptés.

Bien lire la composition des produits et prendre en compte la teneur en matières grasses.

Il existe des friandises à base de menthe prévenant la santé buccale et d'autres à base de malt qui favorisent la digestion des boules de poils.

Exemples :

Anchois ou sardines séchés 4€ les 100g

Friandises à croquer à la chlorophylle pour la prévention dentaire, 3 sachets de 150g pour 10€

Biscuits au malt pour lutter contre la formation de boules de poils, sachet de 150 biscuits pour 3€

Friandises en bâtonnets de poisson, sachet de 60g pour 2€50

NOUVELLE GAMME DE CROQUETTES :


La nouvelle gamme Nature's Best naturally gentle de Hill's permet de satisfaire les animaux les plus difficiles et à minimiser tout risque allergique. Vos animaux apprécieront le goût, la richesse en fruits, légumes variés et même la variété des formes et des couleurs, la présence d'oméga 3 et 6 et en L-carnitine…ne contient ni conservateur, ni arôme ou colorant artificiel, ni céréales allergisantes(blé).

Hill's Nature's Best Feline Adult au Poulet contient une combinaison unique d'ingrédients sélectionnés pour leurs qualités naturelles, de vitamines et de minéraux pour assurer à votre chat le juste équilibre en nutriments et ainsi l'aider à rester actif et en bonne santé.


Ingrédients :
Poulet (Poulet : minimum 26 % ; Poulet et Dinde combinés : 40 %) : Protéines déshydratées de poulet et de dinde, maïs moulu, farine de gluten de maïs, graisses animales, riz moulu, riz brun, hydrolysat, orge moulu, gruau d'avoine, pulpe de betterave séchée, carottes déshydratées, petits pois déshydratés, concentré de tomates, épinards en poudre, pulpe de citron, concentré de raisin, chlorure de potassium, carbonate de calcium, huile de poisson, sel, hydrochlorure de L-lysine, citrate de potassium, DL-méthionine, fibres d'avoine, oxyde de fer, taurine, L-tryptophane, vitamines et oligo-éléments. Agents conservateurs naturels (tocophérols, acide citrique et extrait de romarin).

Prix moyen : 22€ les 2 kg

LA NOUVELLE ALIMENTATION : LA "BARF FOOD"

La "Barf Food" (Biologically Appropriate Raw Food : Nourriture crue appropriée sur le plan biologique), est un nouveau concept alimentaire qui consisteà nourrir son chat avec une alimentation naturelle à base de viande crue comme dans la nature. Ce régime éviterait selon certaines thèses, un certain nombre de problèmes de santé , comme le dépôt de tartre sur les dents.

Le chat est un carnivore strict et sa nourriture est normalement constituée de petites proies comme par exemple des souris ou des oiseaux.

Des viandes comme le poulet, la dinde, l'agneau, le lapin, des abats, un peu de légumes et des suppléments vont permettre de lui offrir une nourriture variée, facile à préparer.

C'est une bonne idée de se rapprocher de l'alimentation naturelle mais attention car aujourd'hui le système digestif de nos chats s'est habitué aux nourritures industrielles.

Revenir à de la nourriture fraîche peut engendrer des troubles gastriques ou intestinaux. Il faudra aussi penser à ajouter des nutriments particuliers à sa ration comme la taurine, l'acide arachidonique, la vitamine A qui sont naturellement présents dans les proies.

Pour une ration équilibrée, parlez-en à votre vétérinaire et consultez le site : b-a-r-f.com

L'ALIMENTATION SENIOR

Les besoins nutritionnels du chat âgé sont spécifiques, on doit lui fournir une alimentation plus digeste et plus facile à mâcher.

A partir de 10 ans le chat est considéré comme senior, il est moins actif, son métabolisme se ralentit, son tube digestif moins performant, il a donc besoin d'aliments plus digestes et plus faible en matière grasse pour prévenir le surpoids chez les chats qui ont moins d'activité.

L'aliment senior doit aussi contenir des minéraux, vitamines et des acides gras essentiels pour soutenir les articulations et le système immunitaire.

Les reins fonctionnent moins bien chez le chat âgé d'où l'intérêt de distribuer un aliment spécifiquement formulé pour le soutenir et prévenir la formation de cristaux urinaires.

Le chat âgé souffre souvent de gingivite, les aliments senior sont donc plus faciles à mastiquer avec des croquettes plus tendres et à taille réduite.

Ils sont aussi plus appétents , l'appétit ayant tendance à diminuer avec l'âge.

L'aliment senior doit aussi contenir des nutriments spécifiques pour améliorer la qualité du pelage qui se dégrade avec l'âge.


QUELLE EST LA MEILLEURE ALIMENTATION, BOITES OU

CROQUETTES ?


Les dernières recherches concernant la santé de nos félins établissent que nous avons intérêt à panacher aliments secs et humides.
En effet, es diagnostics d'obésité, de diabète, de calculs et d'infections urinaires sont en hausse chez le chat. En cause la sédentarisation du chat et son alimentation actuelle trop riche qui s'est éloignée de son alimentation d'origine.
Selon plusieurs études, quand nos chats peuvent choisir leur repas eux mêmes, ils sont capables d'équilibrer leur alimentation comme à l'état sauvage et ne souffre pas d'obésité.

Ces dernières années, l'industrie alimentaire a mis en avant l'intérêt des croquettes pour le chat car plus pratiques et moins chères. Or de nouvelles études révèlent que l'alimentation humide contribue à diminuer les risques d'infections urinaires mais que de donner que des aliments humides favorise les problèmes dentaires.

Quel est l'équilibre idéal ?
60% d'aliments humides et 40% d'aliments humides
Pour un chat adulte de 5 kg ayant besoin de 225Kcal/jour :
La ration idéale est 40g d'aliments secs et 100g d'aliments humides
(Source British Journal of nutrition
)

L'ALIMENTATION DU CHAT STÉRILISÉ

La stérilisation est une opération de convenance très largement pratiquée dans l'espèce féline. Largement bénéfique sur un plan sanitaire, elle a pour seul bémol d'entraîner une prise de poids si l'animal n'est pas géré convenablement sur un plan alimentaire. En effet, un chat stérilisé a des besoins énergétiques moindres qu'un chat entier, mais a cependant tendance à manger davantage. D'où une prise de poids inévitable si l'animal n'est pas rationné.

Un aliment spécifique


Il est donc impératif de réduire l'apport calorique chez les chats stérilisés et de distribuer une alimentation étudiée pour ce nouveau statut psychologique, sur un plan qualitatif et quantitatif. Pour que la restriction calorique ne génère pas un risque de carence nutritionnelle, il est conseillé de distribuer des aliments spécialement formulés pour les chats stérilisés. De nombreuses références sont aujourd'hui disponibles dans le commerce et parfaitement adaptées.

Tableau comparatif de prix de croquettes de qualité

pour chats adultes stérilisés :

Marque

  Prix au kilo (environ)
Royal Canin stérilisé 5,65 €
Pro Plan after care 9,53 €
Vet Complex 7,50 €
Hill's neutered 6,77 €
Purina one chats stérilisés 4,67 €

Une alimentation fractionnée


Si l'alimentation en libre service est théoriquement la norme pour l'espèce féline, avec les animaux stérilisés il peut être nécessaire de revoir le mode de distribution et de proposer une alimentation fractionnée qui permet un meilleur suivi de la quantité ingérée. Tout dépend de la voracité du chat, certains animaux étant plus gloutons que d'autres !
De même, les options de distribution peuvent être adaptée avec de l'alimentation humide en distribution fractionné et des croquettes en libre service. L'important est que la ration finale reste conforme aux recommandations nutritionnelles indiquées par les fabricants d'aliments que nécessaire.
Le rationnement d'un chat stérilisé ne doit pas se faire au détriment de l'équilibre nutritionnel de la ration, d'où l'intérêt d'opter pour des formules qui leur sont spécifiquement destinées.

La stérilisation, une nécessité

Le risque de surpoids associé à la stérilisation se gère facilement en distribuant un aliment spécifiquement destiné aux chats stérilisés et en quantités adéquates. Ce risque ne doit pas remettre en cause la pratique de la stérilisation, très bénéfique pour un chat non destiné à la reproduction.
Ainsi cette opération de convenance réduit le risque de marquage urinaire chez le mâle, prévient l'apparition de tumeurs mammaires chez la femelle, limite les risques de bagarres entre mâles et d'accidents de la route liés au vagabondage quand il recherche les femelles en chaleur, etc.

UNE NOUVELLE GAMME D'ALIMENTS QUI S'ADAPTE AUX SAISONS

 

 

SeasonFit lance sa gamme spéciale chats
Fort du succès rencontré depuis le lancement de la gamme chiens en
juin 2011, SeasonFit, la première gamme d’alimentation pour animaux qui
évolue au fil des saisons, se développe et lance sa gamme dédiée aux chats.

Un concept inédit qui séduit :
Lancée en juin dernier, la gamme SeasonFit propose une véritable révolution dans le secteur de l’alimentation animale en formulant des recettes adaptées à chaque saison.
Ce concept inédit, créé par Jean-Luc Besson et Jean-Stéphane Pouvreau, tous deux
vétérinaires spécialisés dans la diététique animale, répond aux besoins nutritionnels de l’animal qui varient en fonction des saisons. Il est aussi basé sur une étude statistique des pathologies rencontrées à chaque saison dans la clinique vétérinaire de Jean-Luc Besson. L’objectif est de prévenir les principaux problèmes de santé de nos compagnons selon les saisons.

Commercialisée par internet sur le site www.seasonfit.com, le produit saisonnier a su séduire immédiatement puisqu’il s’est inscrit dès le premier mois dans le Top 5 des ventes du site www.croquetteland.com avec près de 1 000 sacs écoulés depuis cet été.
La réussite de ce produit s’explique par sa gamme de recettes appropriée aux besoins
énergétiques des animaux et aux changements saisonniers : « Alors que les hommes se
nourrissent différemment d’une saison à l’autre, nous avons tendance à nourrir nos animaux de compagnie de la même façon toute l’année. SeasonFit répond aux besoins nutritionnels de l’animal et permet de faire face au contexte physiologique, parasitaire et infectieux ainsi qu’aux Bodes de vies propres à chaque saison. » précise Jean-Luc besson, co-fondateur de la gamme.

Une gamme spécifique pour les chats :
« Aujourd’hui, nous comptons dix millions de chats en France, il nous paraît donc naturel de s’intéresser à nos compagnons félins » explique Jean-Stéphane Pouvreau, co-fondateur de la marque.
La saison hivernale, où les chats ont tendance à prendre du poids, était l’occasion idéale pour lancer la gamme SeasonFit Chats. En effet, même en vivant principalement à l’intérieur, le chat a tendance, en hiver, à stocker les graisses afin de se protéger du froid. Le raccourcissement des jours influe également sur son métabolisme. La formule SeasonFit hiver était spécialement adaptée aux besoins énergétiques du chat
d’intérieur à cette période. Elle permettait également de prévenir les calculs urinaires et les ralentissements du transit intestinal.


Croquettes pour chats allergiques ou qui ont une sensibilité digestive :

Les croquettes premium pour chat sensible Flatazor® Crocktail Sensitive sont un aliment complet pour chats sensibles et à préhension délicate. En effet, la taille des croquettes est réduite pour faciliter leur ingestion. Elles contiennent également des ingrédients différents des croquettes habituelles, afin de limiter les risques de réactions allergiques. La teneur en matières minérales est limitée afin de garantir un pH qui évite tout risque de calculs urinaires. L'absence de blé et de soja , l'incorporation de riz et de tapioca dans les croquettes premium pour chat Flatazor Crocktail Sensitive assurent une digestion sécurisée et limitent les risques d'allergiesLes Organolysats, une exclusivité Flatazor

Les Organolysats bénéfiquent pour l'intestin :

Les organolysats sont composés de 80% de protides, 10% de lipides et 10% de minéraux.
Ces protides sont constitués de 80% de peptides ayant un poids moléculaire qui leur permet de traverser directement la barrière intestinale. De plus, ces peptides jouent un rôle important dans de nombreuses fonctions de l'organisme lors des états de stress. D'autre part, ils se comportent comme facteur de croissance des lactobacilles, bactéries bénéfiques pour l'intestin.
Ils contiennet des oméga 3, en particulier les acides gras indispensables à de multiples fonctions (système nerveux, fonctions cardio-vasculaires, reproduction, processus anti-inflammatoire, régulation du transit…).
Enfin, les Organolysats contiennent un complexe naturel antioxydant composé de vitamine E et de sélénium .Ces derniers protègent les acides gras de l'oxydation et ils peuvent intervenir directement dans les fonctions musculaires

www.flatazor.com

Comment calculer les besoins énergétiques de mon chat ?


Le besoin énergétique du chat est la quantité d'énergie en Kcalories (Kcal) qui lui est nécessaire par jour.


Pour un chat d'intérieur : 60 kcal par kilo de poids de l'animal
Pour un chat actif : 70 kcal par kilo de poids de l'animal
Pour un chat très actif : 80 kcal par kilo de poids de l'animal
Chatte en fin de gestation : 1.25 x le besoin énergétique d'un chat d'intérieur
Chatte en lactation : 3-4 x le besoin énergétique d'un chat d'intérieur

Calcul de la quantité alimentaire:
Kcal nécessaire à votre chat par kilo multiplié par le poids de l'animal =besoin énergétique de votre chat par jour.

Exemple pour un chat de 4 kilos qui ne sort jamais :

60 kcal (chat intérieur) x 4 kg = 240 kcal/jour

La densité d'énergie des aliments pour chat en boites varie, selon les fabricants.

Exemple pour une boite de 100g contenant 80Kcal, si votre chat a besoin de 240Kcal par jour, il lui faudra 3 boîtes par jour.
Remarque : la densité d'énergie apparaît souvent sur l'emballage de l'aliment

L'ÉQUILIBRE NUTRITIONNEL DU CHAT

L'eau :
L'eau est le nutriment le plus important car elle est essentielle à la vie. Les animaux peuvent perdre presque toutes leurs réserves adipeuses et la moitié de leurs protéines et survivre, tandis qu'une perte de 15 % de leur réserve en eau peut entraîner la mort de l'animal. La quantité d'eau dont un animal a besoin chaque jour équivaut à peu près à son besoin énergétique quotidien en kilocalories. Cela signifie qu'un chien ou un chat en bonne santé a normalement besoin d'environ 50 ml par kg de poids corporel par jour ; soit 200 ml pour un chat de 4kg.

Les protéines:
La synthèse d'une protéine passe par l'assemblage d'une longue chaîne d'acides aminés. Cette chaîne se replie ensuite en une structure tridimensionnelle, telle une pelote de laine. Bien qu'il existe plusieurs centaines d'acides aminés, les protéines animales n'en utilisent que 21.

Les protéines sont les éléments fondateurs de tous les tissus et organes du corps, dont :

Les cartilages, les tendons et les ligaments (collagène et élastine), les éléments contractiles des muscles (actine et myosine), la peau, les poils et les ongles (kératine), les protéines du sang (hémoglobine, transferrine, albumine et globulines), les enzymes, les hormones et les anticorps.

On décrit souvent les protéines comme "l'ossature" des cellules car elles jouent un rôle structurel dans toutes les membranes cellulaires. Les protéines sont indispensables à la croissance, au ravitaillement et à la régénération des tissus. Si l'apport alimentaire en protéines est supérieur aux besoins structuraux de l'organisme, elles peuvent également être utilisées comme source d'énergie.

Les glucides :
On les trouvent dans les sucres, les fruits, le miel, le lactose, produits laitiers, l'amidon, maïs blé, riz, orge, avoine, pommes de terre, son. Les glucides simples et les amidons sont utilisés par l'organisme comme source de glucose. Ils ont donc plusieurs fonctions essentielles : Ils fournissent de l'énergie et leur métabolisme produit de la chaleur.

Les minéraux :
On estime à plus de 18 le nombre de minéraux essentiels aux mammifères. Par définition, les 7 macrominéraux doivent être présents en grandes quantités dans l'alimentation de l'animal, alors que les 11 microminéraux ou oligo-éléments sont requis en plus petites quantités.

Les microminéraux sont le manganèse, fer, le zinc, le cuivre et le sélénium, l'iode, chrome, fluor, cobalt, mobyldène, bore.

Les macrominéraux sont le calcium, phosphore, sodium, soufre, chlore, potassium, magnésium.

Les minéraux sont nécessaires pour :

La structure osseuse, l'équilibre acido-basique, l'équilibre hydrique, les fonctions cellulaires, la conduction nerveuse, la contraction musculaire.

Les antioxydants :
L'ajout d'antioxydants biologiquement actifs à un régime alimentaire, comme les vitamines E et C, le béta-carotène ou encore le sélénium, apporte une protection supplémentaire et renforce les défenses naturelles du corps.

Les vitamines :
Les Vitamine A, D, E, K, le complexe des vitamines du groupe B :
Thiamine (B1), Riboflavine (B2), Niacine, Pyridoxine (B6), Acide pantothénique, Acide folique, Biotine, Choline, Vitamine C, Cobalamine (B12), la L-Carnitine, Caroténoïdes, les Flavonoïdes

 

Les prébiotiques sont-ils utiles pour nos chats ?

 

Orge Avoine

 

Depuis leur mise en avant par une célèbre marque de yaourts, les prébiotiques sont maintenant intégrés dans la plupart des aliments premium pour chats..

Que sont les prébiotiques :

Ce sont des fibres naturelles fermentables mais non digfestibles composés de sucres complexes. Non digérés dans l'intestin grêle, ils nourrissent et stimulent sélectivement à partir de leur fermentation, les bonnes bactéries pobiotiques du gros intestin comme les bifidobactéries ou les lactobacilles.

La différence entre prébiotiques et probiotiques :

les probiotiques eux sont des organismes vivantscomme des levures et des bactéries qui facilitent la digestion des fibres et stimulent le système immunitaire.

Ils interviennent en amont des prébiotiques pour favoriser l'ensemencement des bonnes bactéries.

Quel est leur intérêt ?

Ils contribuent à la bonne santé digestive des chats. Les prébiotiques améliorent l'absorption des minéraux, renforcent les défenses immunitaires, améliorent la consistance des selles...Ils ont pour intérêt de nourrir les bonnes bactéries de la flore intestinale du chat.

Où les trouvent-on ?

Ce sont des produits naturels que l'on trouvent dans de nombreux végétaux : pulpe de betterave, avoine,orge, seigle, racine dec chicorée,banane...

 

Les aliments bio sont-ils meilleurs pour la santé de nos chats ?

 


Sur le plan nutritionnel les croquettes et boîtes bio n'apporteraient rien de plus que les aliments industriels de bonne qualité (c'est surtout du marketing !! ). L'idée d'une alimentation plus saine et plus naturelle avec moins de pesticides est une bonne chose mais les aliments industriels de bonne qualité n'utilisent que des matières premières contrôlées sans pesticides ni substances toxiques.

L'essentiel n'est pas que ce soit bio, mais que l'alimentation soit équilibrée et de qualité en fonction des besoins de l'animal : chaton, chat âgé, souffrant d'insuffisance rénale...
Il est important aussi de respecter les bonnes proportions de protéines, glucides, acides aminés et matières grasses.

Un chat en bonne santé a le poil brillant, des crottes, marron foncé et bien moulées. Voilà les points à surveiller pour vérifier que l'alimentation de votre chat lui convient.

 

L'alimentation maison :


Ration maison type pour un chat adulte :


Ingrédients en
pourcentage :
Protéines : Viande maigre, abats ou poisson : 50%
Riz très cuit ou flocons de céréales (pesés secs) : 20%
Légumes verts ou carottes cuits : 20 %
Levure sèche, huile, vitamines et minéraux : 10%

Les sources de protéines à privilégier :


Viande de boeuf maigre, jambon, canard, poissons cuits, oeufs cuits (le blanc oeuf cru est nocif pour le chat), poulet, dinde. Porc filet ou rôti et bien cuit, lapin, agneau maigre, abats, crevettes, noix de Saint-Jacques
Les matières grasses : huile de colza (ne résiste pas à la cuisson), huile d'olive, de maïs, de soja, de poisson, huile de pépins de raisin, tournesol, arachide, beurre modérément.

Autres aliments :

Les légumes (apport de fibres et vitamines):
Haricots verts, patate douce, carottes, courgettes, courges, potiron, persil, petits pois, asperges.
Fruits autorisés :
Les pommes, les bananes
Autres :
Les pâtes, le riz, le son de blé, la poudre de caroube, feuilles de menthe, yaourt nature, fromage blanc, herbe à chat.

Nouveaux ingrédients utilisés dans les croquettes pour chats :


Actuellement des marques industrielles ajoutent de nouveaux ingrédients dans leur formule qui seraient bénéfiques selon des études scientifiques :
Le miel : riche en antibiotiques
Le jus de betterave : riche en prébiotiques, favorise le transit et diminue la formation de boules de poils
L'aloé vera : lutte contre le diabète, stimule le système immunitaire
La chicorée : purifie le sang et aide à réduire les odeurs des selles et des urines
La spiruline : source de vitamines et minéraux, bénéfique pour le système immunitaire et la beauté du pelage.

Attention ces substances sont dangereuses pour le chat:


Le chocolat, l'alcool, l'oignon cru, la caféine, les raisins, l'avocat,le chou, la viande crue, le xylitol (substitut du sucre), les plantes d'appartement, les médicaments.

Voir rubrique : Les produits toxiques
Voir rubrique : Les plantes toxiques


 

Pet's Planet, aliments de qualité pour chats, propose le meilleur choix de produits et les livre directement et gratuitement à domicile. Les produits sont garantis et élaborés à partir d'ingrédients issus de cultures sans OGM, ni conservateur, ni colorant dangereux pour la santé du chat. La qualité des produits est, en permanence, testée et rigoureusement contrôlée.

Les chats du refuge et de la pension sont nourris avec des croquettes Pet's Planet.

L'association briganimals est dépositaire de la gamme de croquettes et aliments en boîtes Pet's Planet pour chats. Le bénéfice de la vente des croquettes au siège de l'association est entièrement reversé à l'association.

 

Quel menu adopter ?

Le chat présente des besoins nutritifs très spécifiques et nécessite un régime alimentaire complet et équilibré pour être en forme.

Des croquettes de qualité

Les aliments industriels sont en général équilibrés. Mis au point par des nutritionnistes félins, ils sont parfaitement adaptés aux besoins de nos félins. Les croquettes, souvent appréciées, ralentissent l'apparition du tartre sur les dents. Ne négligez pas l'apport en eau de manière à éviter l'apparition de calculs urinaires.

Le menu maison

Vous pouvez lui faire à manger vous-même : c'est l'alimentation ménagère. N'oubliez pas d'ajouter , dans ce cas des compléments alimentaires achetés chez votre vétérinaire afin d'éviter les carences.

Les boîtes

Elles sont conseillées si votre chat boit peu. Mais la pâtée est souvent trop grasse, plus difficile à digérer et s'abîme rapidement à l'air. Elle est plus coûteuse que les croquettes.

Plus économiques, plus équilibrées et plus hygiéniques, les croquettes de bonne qualité doivent donc être privilégiées. Si vous désirez remplacer les boîtes où l'alimentation ménagère par des aliments secs, il suffit de faire une transition suffisamment longue, c'est à dire d'introduire les croquettes sur 3 semaines en remplaçant petit à petit l'alimentation habituelle. Finis la mauvaise haleine de votre compagnon, les boîtes ouvertes dans le réfrigérateur et les fonds de gamelle rances, desséchés et visités par les mouches !

L' obésité, une dérive alimentaire ?

En France, 27% des chats sont en surpoids, selon une récente étude BVA/Gamm vert .

(Étude menée auprès de 992 personnes propriétaires de chiens et de chats, interrogés en juin 2010.)

Dans la nature, l'obésité n'existe pas. Il existe des cas d'obésité liés à des dérèglements hormonaux, notamment dus à un dysfonctionnement de la thyroïde. Mais la plupart des cas d'obésité ont pour origine une ration trop importante ou déséquilibrée.

Les critères de l'obésité :

-Les côtes ne sont plus palpables

-La taille n'existe plus

-Une boule (le panicule graisseux) pend sous l'abdomen. Elle est médiane, symétrique et indolore.


Comment lui faire perdre quelques kilos ?


En France, environ un chat sur 4 souffrent d'obésité, c'est à dire que son poids dépasse d'au moins 20 % son poids idéal. Cette affection est particulièrement présente chez les animaux citadins qui manquent d'exercice, chez les animaux seniors et chez les animaux stérilisés. Si votre animal est trop gros, il est nécessaire de revoir son régime alimentaire afin d'éviter les problèmes de santé tels que le diabète, l'arthrose, une maladie cardiovasculaire, une pancréatite, ainsi que des risques chirurgicaux et anesthésiques accrus.

Augmenter son activité physique


Plus qu'un jeu, c'est un distributeur mobile de croquettes actionné par le chat !!!

Les chats sont par nature des chasseurs pouvant manger jusqu'à 15 fois par jour (et nuit!). Or les chats domestiques ont tendance à être sédentaires et à ingérer leur ration journalière en un ou deux repas.
C’est pourquoi ce jouet permet aux chats de pratiquer une activité physique, de se dépenser et donc de limiter la surcharge pondérale.
C'est aussi une solution pour des troubles comportementaux comme l'anxiété, l'agressivité, la boulimie... car il peut occuper votre chat "à chasser" pendant plus de 4 heures par jour.


Ce qu'il faut faire


- Demandez à votre vétérinaire de vous aider : il déterminera le poids idéal de votre animal selon sa race, son activité et son âge et vous expliquera comment parvenir à lui faire perdre du poids.
- Faites pratiquer à votre animal un exercice physique régulier .
- Faites-lui suivre un régime diététique riche en fibres et pauvre ne matières grasses vendu chez votre vétérinaire, et veillez à ne rien lui donner d'autre.
- Respectez les quantités à distribuer inscrites sur l'emballage. Un apport diminué en matières grasses obligera l'animal à puiser dans ses graisses de réserve.
- Si vous possédez plusieurs animaux, nourrissez-les séparément.


Ce qu'il faut éviter


- Ne lui donnez pas de friandises en plus de sa ration : le surplus de calories augmente l'apport énergétique journalier et favorise la prise de poids.
- Ne lui distribuez pas vos restes de table.
- Ne lui faites pas sauter de repas. L'animal au régime a besoin de manger régulièrement pour conserver ses activités


Pesez-le régulièrement


Une balance de cuisine est idéale pour peser un chaton. Lorsque votre animal grandit, utilisez un pèse-personne. Commencez par vous peser seul. Puis, pesez-vous avec votre animal dans les bras. Pour obtenir son poids il suffit de faire la différence entre les deux !

 

QUEL RÉGIME EN CAS DE MALADIE ?

 

En cas d'insuffisance rénale chronique :

L'insuffisance rénale chronique (IRC) est une maladie irréversible, dont la progression est ralentie par des mesures nutritionnelles. La réglementation impose une "faible teneur en phosphore et teneur réduite en protéine mais de qualité élevée ou diminution de l'absorption de phosphore grâce à l'adjonction de carbonate de lanthanum octahydrate.

En cas d'insuffisance cardiaque chronique :

L'insuffisance cardiaque chronique est la pathologie pour laquelle il est assez aisé de faire comprendre au propriétaire de l'animal malade l'intérêt d'une alimentation rationnelle.

L'obligation légale est une" faible teneur en sodium et rapport accru K/Na (potassium/sodium)". Il faut de plus indication sur l'étiquette des teneurs en sodium, potassium et magnésium. Ce type d'alimentation doit être mis en place le plus tôt possible, dès la perception d'un souffle cardiaque si possible.

En cas de cancer :

Sans guérir un cancer par l'alimentation, le nutritionniste peut intervenir pour compenser certains effets du cancer ou de son traitement.

-apport d'énergie : par exemple, un ostéosarcome augmente le besoin calorique, alors qu'un lymphome le diminue.

Source d'énergie : dans le cas d'un lymphome, l'apport en protéines et en lipides est plus intéressant que celui en glucides, la ration doit être profondément modifié.

En cas de diabète :

Des publications récentes montrent l'intérêt certain chez le chat, d'aliments riches en protéines et en lipides plutôt qu'en glucides même lents comme l'amidon, mais il faut moduler en selon l'état corporel de l'animal.

En cas de calculs urinaires :

Selon la nature des calculs, l'aliment peut varier mais plusieurs règles s'appliquent dans tous les cas :

-Faire boire, donner des aliments humides

-Donner un aliment pauvre en minéraux, dont on sait quel pH il induit

-Apporter une quantité d'aliment limitée

-Ramener au poids optimal si l'animal est en surpoids

 

-Retour-     

 

Accueil : L' alimentation du chat
Copyright.Toute reproduction même partielle est interdite.

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash