LA SOLITUDE ET L'ENNUI CHEZ LE CHAT

 

 

 

 

Le chat souffre-t-il réellement de la solitude ? Lorsque le chat vit seul, il dispose sans rivalité de tout son territoire, il ne subit pas de compétition alimentaire et profite sans partage de l'affection dispensée par toute la famille. La question se pose moins pour le chat qui peut sortir quand il le souhaite et bénéficie ainsi de toutes les sollicitations extérieures.

Chat en liberté ou chat en sécurité ??


La liberté

Il faut s'avoir que le chat sera exposé à une multitude de dangers parfois mortels : Voitures, attaque de chiens, bagarres entre chats, voisins malveillants, chasseurs, transmission de maladies, de parasites…
Le chat doit être à jour de ses vaccinations, il n'existe pas de vaccin contre le sida du chat très contagieux. Il doit être identifié par tatouage ou puce électronique et stérilisé (cela évite les bagarres avec les congénères et donc la transmission de maladies et les portées non désirées).

Il est possible de sécuriser le jardin sachant qu'il est très difficile d'empêcher un chat d'aller explorer son environnement : Un chat trouve moyen de franchir les obstacles même les plus infranchissables.
L'utilisation de clôture avec un système électrique anti-fugue est à éviter car elle crée un état anxieux chez le chat.

La sécurité

Si votre chat ne sort jamais, il faut enrichir son environnement avec des jouets, des pots d'herbe à chats, des postes d'observation auprès des fenêtres.
Il est préférable si votre chat est âgé de le garder à la maison, car ses facultés sont amoindries, il voit moins, entend moins et perd sa faculté d'orientation.


Que faire pour éviter la solitude du chat ?


Lui proposer un compagnon :

La cohabitation lui apporte une vie plus riche, lui permet de créer du lien social et diminue le risque de voir apparaître des troubles psychiques. Les chats jouent ensemble ce qui augmente les dépenses physiques et diminue aussi les risques d'obésité.


- Lorsqu'on désire introduire un nouveau chat dans le territoire du chat il faut introduire le nouveau venu avec un maximum de précautions.
Le " maître des lieux " va considérer le nouvel arrivant comme un rival, il va donc chercher à l'intimider pour lui faire comprendre qu'il n'est pas décidé à accepter cette situation.
Avant de mettre les 2 chats en contact, il faut pendant quelques jours présenter à l'ancien des objets imprégnés de l'odeur du nouveau chat.
Ensuite il faut effectuer un contact indirect en plaçant les deux chats dans deux pièces attenantes de façon à ce qu'ils puissent communiquer à travers la porte de séparation.
Par la suite il y aura de fortes chances qu'ils s'entendent parfaitement et que cette cohabitation soit riche et qu'un attachement réciproque très fort se crée.

Lui proposer une aire de jeux :


Le jeu, surtout pour le chat d'intérieur, est un autre moyen de vaincre sa solitude. La privation de jeu est souvent source de problèmes psychiques plus ou moins graves, sources de dérives de comportement. L'agressivité en est une des plus graves, surtout lorsqu'elle est dirigée vers les humains et même parfois vers les maîtres. Le jeu est également un bon moyen pour le chat de faire de l'exercice, ce qui est extrêmement important chez le chat d'intérieur qui, s'il en est privé sera un parfait candidat à l'obésité. On comprend donc que le jeu est très important chez le chat.

 

 

 

 

 

 

 

 

 -Retour-

 

Accueil : La solitude, l'ennui chez le chat
Copyright.Toute reproduction même partielle est interdite.

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash