LES PLANTES TOXIQUES CHEZ LE CHAT

 

Pas de panique ! Les intoxications par les plantes ne représentent que 5 % des cas d'intoxication du chien et du chat contre 50 % d'intoxications dues aux pesticides, l'anti-limace en tête !

Le ficus Le philodendron Le diffenbachia
L'aloès Le spathiphylum Le lys

Les danger des plantes d'intérieur
Un très grand nombre de plantes d'intérieur très courantes dans les appartements sont très toxiques. La famille des aracées avec les arums et les anthuriums est une des plus toxiques. Deux baies d'arum suffisent pour provoquer la mort d'un mammifère. Méfiez-vous également des végétaux de la famille des liliacées, des euphorbes et des apocynacées (pervenche). Le bulbe d'amaryllis que votre chaton pourrait bien déterrer et grignoter en votre absence est aussi toxique. Une majorité de plantes d'intérieur seraient plus ou moins toxiques pour les animaux. Le poinsettia, le dieffenbachia, le spathiphyllum sont très fréquents dans les maisons, comme le caoutchouc ou le philodendron. Souvent exotiques et d'origine lointaine, la toxicité pour les animaux des plantes d'intérieur moins courantes que celles-ci n'est pas toujours connue. Les fleurs ne sont pas plus inoffensives. Le muguet serait la première source d'intoxication chez le chat. Attention en particulier à l'eau des fleurs ! Le lis, rarement cité, est aussi une plante qui s'est avérée très dangereuse.

 

Le lupin Le sénéçon
L'if Le gui
L'hortensia Le muguet
Le laurier rose Le cytise


Au jardin, quelques plantes sont mortelles même à faible dose. C'est le cas de l'aconit, des ancolies, des delphiniums (ou pieds d'alouette), du ricin ou des colchiques qui ornent fréquemment les massifs de vivaces ou d'annuelles. L'if, un arbuste d'ornement et de haie, est aussi très courant. Toutes ses parties sont toxiques y compris les graines. Troupeaux, chevaux (et enfants) en ont fait les frais. Seule la baie - l'arille - située autour de la graine n'est pas dangereuse.
Quelques plantes sont considérées comme dangereuses sans pour autant être mortelles. C'est le cas des hortensias, des lauriers (tous les lauriers sauf le laurier sauce), du lierre ou du lupin. De nombreux végétaux se sont révélés toxiques soit par contact (irritation) soit par ingestion mais en assez grande quantité. Les renoncules, le buis, le chèvrefeuille, les euphorbes, le houx, les azalées, la vigne vierge, la glycine, les cytises sont les plus courantes. Les baies des cotonéasters ou les parties vertes de la tomate sont aussi incriminées. Dans ce cas, le fait de les mâchouiller provoque des brûlures à l'intérieur de la bouche.
Si vous devez laisser votre compagnon en liberté, éliminez ou éloignez ces plantes de votre balcon ou de votre jardin le temps que votre compagnon grandisse un peu. Si c'est impossible, utilisez un répulsif chats et chiens. Attention, l'odeur est parfois repoussante aussi pour les humains ! Chiots et chatons partent à la découverte de leur environnement. Ils déterrent et mâchouillent tout ce qui tombe à leur portée. Plus tard, le chat aura besoin d'herbe. Mettez de l'herbe à chat à sa disposition pour limiter ses besoins d'agression sur vos plantes vertes.

-Retour- 

 

Accueil : Les plantes toxiques
Copyright.Toute reproduction même partielle est interdite.

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash